Fusion AGIRC – ARRCO

Le 8 novembre 2017 a eu lieu la 1ère réunion de négociation sur la fusion des 2 régimes complémentaires ARRCO et AGIRC. Le projet d’accord prévoit :

  • La fusion des 2 régimes en un seul ;
  • Le gel de la valeur de service du point de 2016 à 2018 ;
  • La hausse de la valeur d’achat (salaire moyen + 2%) de 2016 à 2018 ;
  • La suppression de la GMP, dont le coût sera compensé par une cotisation payée par tous ;
  • Un baisse temporaire de 10%, plafonnée à 1.000€ pour les 2 régimes, de la retraite pour 3 ans pour ceux qui ne reculent pas leur départ en retraite sans décote de 4 trimestre, ce qui anticipe un passage de l’âge de départ à 63 ans minimum.

Cet accord fait reposer les effort pour l’équilibre financier du régime à plus de 80% sur les salariés et les retraités. 

La CGT porte dans le champ de la négociation :

  • La question du niveau de la pension, préoccupation principale des salariés, dont la retraite complémentaire occupe une part non négligeable et la garantie de continuité du niveau de vie entre activité et retraite; 
  • La définition de l’encadrement et son impact sur le statut cadre, pourtant acter dans l’accord ;
  • L’inscription, dans l’accord, de l’interdiction de la baisse nominale de points ;
  • Que soient retenues les conditions les plus favorables constatée dans les régimes ARRCO et AGIRC dans le cadre du nouveau régime ;
  • De refuser tout plafonnement des majorations familiales ;
  • Que la cotisation qui se substitue à la GMP ouvre droit à l’attribution de points retraite ;
  • La création d’une contribution provisoire pour augmenter les ressources du régime en élargissant l’assiette des cotisations à tous les éléments de rémunération et en créant une contribution provisoire en faveur de l’égalité femme-homme. 
la prochaine négociation devrait avoir lieu le 17 novembre 2017.
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *