CRC Humanis Montpellier : des RPS en lien avec l’organisation du travail !

Turn-over, absentéisme pour maladie record, stress & pleurs au travail… Des salariés du Centre de Relation Client (CRC) Humanis Montpellier sont en grande détresse ! Ces salariés sont soumis à des contraintes fortes : ils sont en première ligne face aux réclamations de nos usagers, entreprises ou particuliers. 

Depuis l’alerte de vos représentants CGT, tout y est passé : Enquête du CHSCT local… Expertise à l’initiative du CHSCT… Licenciement d’un manager et mobilisation de salariés en soutien (au cours de l’expertise)…  

Le rapport de l’expertise menée à l’initiative du CHSCT Humanis Montpellier et les propos de la médecine du travail en charge de la plateforme s’accordent sur le fait que l’organisation mise en place, par la Direction métier, a une incidence sur l’état de santé physique et mentale des salariés.

Malgré le déni initial de la Direction, la CGT est parvenue à contraindre le service du personne de prendre  des mesures immédiates pour améliorer la situation du CRC. Mais ce manque de réactivité a eu pour effet d’amplifier une situation déjà délétère. Une fois les ressources humaines nationales saisies, des propositions concrètes d’actions et mesures correctives ont été mises en place.

Actuellement, de nombreux cas individuels sont pris en charge par la Direction. Une commission de suivi des actions est instaurée. Elle sera composée de 2 de vos représentants qui suivront ces dossiers jusqu’à terme. 

Prévenir plutôt que guérir… 

Au-delà de ces actions correctives, il convient d’intervenir sur l’organisation du travail, remise en cause par les salariés, confirmée par l’enquête des membres du CHSCT, par la médecine du travail et par l’expert mandaté par vos représentants.

Il n’existe pas de maladie professionnelle pour les atteintes à la santé liées aux risques psychosociaux. Cependant, une maladie peut-être reconnue maladie d’origine professionnelle si un lien direct et essentiel avec le travail habituel de de la victime est établi.

La CGT Humanis veille à ce que les situations de travail soient adaptées à une organisation du travail qui préserve la santé de tous.

Le travail de vos représentants au CHSCT est une première étape pour toutes celles et ceux qui ont développés des maladies qui trouvent leurs origines dans l'exercice de leur activité professionnelle et qui voudraient en demander la reconnaissance de l'origine professionnelle de l'affection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *